Aller au contenu principal

Kuhn Cultimer L 6000 : Un déchaumeur épuré mais robuste

L’été dernier, nous avons testé le modèle le plus large des déchaumeurs à dents du constructeur alsacien. Attelé derrière un tracteur de 435 ch, le Cultimer L 6000 a dévoilé tous ses secrets.

L’outil à trois rangées de dents Cultimer propose un dégagement de 85 cm sous bâti et des poutres distantes de 70 cm, afin de brasser un volume important de résidus végétaux. Nous avons apprécié la force de pénétration de l’outil, la dent se maintenant bien dans un sol pourtant très sec. Doté de pointes de 80 mm renforcées au carbure de tungstène, l'outil a été testé à différentes profondeurs de 15 à 35 cm et a montré une bonne qualité de mélange.

Kuhn propose un large choix de rouleaux en versions semi-portées, tous de 600 mm de diamètre. Le plus léger (130 kg/m), le T-Ring, s’adresse aux terres limoneuses. Polyvalent, le T-Liner (celui équipant le modèle à l’essai) offre plus de pression (140 kg/m) et convient aussi bien aux sols pierreux qu’humides. Doté de bandages caoutchouc, le Packliner apporte un rappui plus prononcé (165 kg/m) et se destine aux sols légers. Quant au rouleau lourd HD-Liner, il rappuie (180 kg/m) à la verticale et à l’oblique. Ajoutons que le T-Liner et le Packliner bénéficient de racloirs renforcés au carbure de tungstène, pour garder une bonne efficacité.

Doté d’un essieu de transport positionné à l’arrière, le Cultimer garde une bonne manœuvrabilité.

En option, le Cultimer L 6000 dispose d'une rallonge de timon offrant un braquage à 110°, même avec un jumelage.

On aime

Forte pénétration

Robustesse

Simplicité

On aime moins

Supports de signalétique désuets

Pas de verrouillage séquentiel de l’outil

En action Une bonne capacité de pénétration

Le Cultimer L 6000 a évolué sur chaumes nus dans des terres particulièrement sèches. Doté de pointes au carbure de 80 mm dépourvues d’ailettes, il a travaillé à différentes profondeurs : 15, 25, 32 et 35 cm. À 15 cm, le tracteur évolue à 11-12 km/h. Bien que les dents soient espacées de 30 cm, cette profondeur suffit à un déchaumage complet sans ailettes. Les versoirs réalisent une bonne qualité de mélange et les disques niveleurs égalisent bien le sol, avant un rouleau T-liner qui rappuie et émiette les grosses mottes. La qualité de travail est préservée à plus fortes profondeurs. À 32 cm, les dents commencent à pianoter sensiblement. La sécurité de chaque dent finit par se déclencher à 35 cm, profondeur à partir de laquelle le constructeur préconise des pointes de 50 mm.

Pour le transport, les deux demi-largeurs se replient à la verticale, chacune soulevée par deux vérins. On regrette qu’il n’y ait pas de diviseur de débit permettant un repliage symétrique, plus sécuritaire. Une fois replié, il se montre stable avec ses 3 m de large. Toujours concernant le repliage, le verrouillage hydraulique des deux demi-largeurs au transport n’est pas aisé et peut nécessiter de s'y reprendre en plusieurs fois : un fonctionnement séquentiel serait plus adapté.

Pour la signalisation, on déplore les supports trop légers de feux arrière au design suranné.

Le terrage hydraulique, proposé en option, est appréciable. Des cales permettent de régler facilement la profondeur de travail. Lorsque l’on modifie cette dernière, il faut bouger deux cales à l’avant pour une cale à l’arrière, afin de garder le parallélisme. Nous avons apprécié les deux couleurs de cales (en grande majorité noires, une cale rouge toutes les cinq cales), qui permettent de se repérer facilement. Dommage que ces cales ne soient pas biseautées sur les bords pour en faciliter la manipulation.

Dévoilé début 2013, le déchaumeur à dents Cultimer se décline en deux gammes. Les Cultimer L 100 comprennent quatre modèles de 3 m, 3,50 m, 4 m et 5 m, repliables pour les deux derniers. Les Cultimer L 1000 rassemblent trois modèles repliables semi-portés de 4 m, 5 m et 6 m. Entre les deux gammes, entre 200 kg et 300 kg au mètre les distinguent sur la bascule. Outre le timon, les semi-portés disposent d'un châssis spécifique avec un essieu arrière relevable et des roues de jauge avant.

Avec ses trois rangées de dents à sécurité à double ressort affichant 600 kg à 800 kg à la pointe, les Cultimer L nécessitent, selon le travail souhaité, entre 40 ch et 60 ch par mètre linéaire pour la traction sur les modèles portés, et acceptent jusqu’à 70 ch par mètre sur les semi-portés. 

 + Les pointes de l’essai sont renforcées avec des plaquettes au carbure de tungstène, montées en écailles, qui se remplissent de terre. Cette conception favorise le contact terre-terre, réduisant naturellement l’usure, et permet son utilisation en conditions pierreuses.

+ Les principaux axes d’articulation sont montés sur de vraies rotules graissées.

 + Nous avons apprécié la vitesse de montée et de descente de l’essieu, ce qui participe à la maniabilité de l’outil en fourrières et au terrage rapide de l’outil.

 +/- Pour régler le nombre de cales arrière et la profondeur de travail, l’opérateur doit monter sur les tubes du rouleau, ces derniers étant revêtus d’une applique antidérapante.

 - Les supports de feux arrière sont désuets et paraissent trop légers. Dommage, car cela gâche l’impression globale de bonne finition.

À la loupe

Bien que son design soit épuré, le Cultimer L affiche une impression de robustesse. La poutre principale s’évase à l’arrière pour former deux poutres au-dessus de l’essieu. Placé à l’arrière, ce dernier se relève et s’abaisse rapidement.

La structure principale du déchaumeur est composée d’une poutre centrale, de tubes cintrés et d’éléments assemblés entre eux par des soudures de type "bouchon". Héritée des travaux publics, cette technologie apporte plus de résistance, selon le constructeur.

La construction des dents combine des éléments forgés (support de pointe, bride) et des éléments boulonnés. Ceci apporte un bon compromis entre robustesse et souplesse. Chaque dent autorise ainsi un débattement vertical de 30 cm, mais aussi latéral de 15 cm à gauche comme à droite. Sa conception privilégie l’escamotage latéral à l’escamotage vertical.

À l’avant, Kuhn propose un système de report de charge mécanique qui redonne du poids sur l’essieu arrière du tracteur pour gagner en traction.

Entretien Peu de graisseurs

Le graissage de l’outil est assez simple, puisqu’il se résume aux axes des vérins hydrauliques, des réglages de profondeur des disques niveleurs et du châssis principal. On ne constate aucun graissage sur les dents.

Cultimer L 6000

Largeur de travail : 5,85 m

Largeur de transport : 2,82 m

Hauteur de transport : 3,6 m avec 35 cm de garde au sol

Longueur : 7,01 m

Poids : 5 900 kg en rouleau HD-Liner 600

Roues de transport : 520/50-17

Nombre : 19

Espacement entre les dents : 300 mm

Espacement entre les rangées de dents : 700 mm

Type de soc : 80 mm standard, 80 mm carbure, 50 mm carbure, patte d’oie 350 mm, ailettes 350 mm standard et carbure

Largeur : 80 mm

Épaisseur : 400 mm au plus épais

Profondeur de travail : 5-35 cm

Suspension : non-stop mécanique 600 kg

Nombre : 14

Diamètre : 460 mm

Épaisseur : 5 mm

Suspension : sans sécurité ou sécurité élastomère. En option : lames de nivellement

Type : T-Liner

Diamètre : 600 mm

Poids : 140 kg/m

Nombre de distributeurs double effet : 3

Vitesse de travail recommandée : 10 km/h

Puissance nécessaire : de 40 à 70 ch/m

Pays de fabrication : France

Prix catalogue au 1er décembre 2016 (modèle essayé sans les options) : 48 659 € HT


En relation

Thumbnail
Nouveautés
Gilibert : Design épuré pour les bennes Proliner

La gamme de bennes Proliner profite d’une nouvelle conception pour offrir un design plus épuré…

Thumbnail
Nouveautés
Massey Ferguson : 20 modèles de chargeurs frontaux

Le tractoriste dévoile sa nouvelle gamme de chargeurs frontaux baptisée FL qui comprend 16…

Thumbnail
Nouveautés
Merlo : Nouveau moteur pour les Turbofarmer

Les chargeurs télescopiques Turbofarmer II bénéficient d’une nouvelle motorisation Deutz 3,6 l…

Thumbnail
Nouveautés
Dieci : Une chargeuse homologuée tracteur

La chargeuse articulée télescopique Agri Pivot T60 reçoit désormais l’homologation tracteur, qui…