Aller au contenu principal

Une prime à la casse pour les pulvérisateurs ?

La mission parlementaire d’information sur les phytos propose une prime à la casse pour renouveler les anciens pulvérisateurs "encore trop polluants".

La mission parlementaire d’information sur les phytos a présenté, le 4 avril à l’Assemblée, son rapport proposant notamment une prime à la casse des pulvérisateurs de plus de 25 ans. « Il y a encore des appareils qui sont trop polluants », a souligné le co-rapporteur Didier Martin sans donner de chiffre sur la prise en charge de leur retrait. Les pulvérisateurs de plus de 25 ans « doivent être pour la plupart réformés », a-t-il affirmé, souhaitant un dispositif de prime à la casse « incitatif ». Pour rendre la mesure « vraiment efficace », l’autre co-rapporteur Gérard Menuel a proposé de lui consacrer « un minimum de 50 millions d’euros par an pendant cinq ans ».

 

(Source AGRA)


En relation

Thumbnail
Expertises
La coupure buse par buse de la rampe du pulvérisateur : un levier économique et écologique 

Avec des vitesses de travail et des largeurs de rampe grandissantes, le pilotage manuel de la…

Thumbnail
Nouveautés
Un pulvé robotisé

A l'occasion du salon Farm Progress Show du Canada, la société Pattison Liquid Systems a…

Thumbnail
Nouveautés
Un pulvérisateur tracté compact

Outre sa compacité et ses formes arrondies, le pulvérisateur iXtrack T3 se démarque par sa…

Thumbnail
Nouveautés
Une rampe d’entrée de gamme sur les Lexis

Disponible en largeurs de 18, 20, 21 et 24 m, la rampe MTS2 est composée de deux bras en acier…