Aller au contenu principal

Case IH : vers la modulation du travail du sol et du semis

Case IH teste de multiples capteurs pour adapter le travail du sol et le semis aux caractéristiques locales du sol.

" Pour qu'un tracteur soit réellement autonome, il doit être à même d'évaluer le travail effectué ou à effectuer et d'agir en conséquence ", avait annoncé dans les grandes lignes Andreas Klauser, président de la marque Case IH, lors du Sima 2017. Ce dernier envisageait même de connecter un drone en amont du tracteur. 

Cette volonté du groupe CNH (Case IH New Holland) de faire du tracteur autonome une réalité commerciale en incluant une capacité d'analyse du travail réalisé ou à réaliser se confirme depuis.

A Agritechnica 2017, New Holland et Pöttinger présentait un système d'évaluation superficielle de la qualité du lit de semence, à l'aide d'une caméras et d'analyses d'image, ajustant au besoin la vitesse d'avancement,

Depuis, outre-Atlantique, Case IH propose un système d'analyse de la qualité du lit de semence en profondeur. 

Baptisé AFS Soil Command, ce système identifie les zones problématiques, peu propices à une bonne qualité de semis. Il s'agit de zones mal travaillées, où la profondeur de travail n'est pas suffisante : cela se traduit par la suite lors du semis par un élément semeur qui rebondit, une profondeur de semis et donc une levée irrégulière, mais également par un espacement entre graines moins uniformes. Cela impose également de réduire la vitesse de semis. 

L'AFS Soil Command s'appuie sur des capteurs au niveau de chaque dent du déchaumeur Tiger-Mate 255 qui enregistrent chaque déclenchement de la sécurité à ressort. 

Tenant compte de ces informations, le conducteur pourra ainsi adapter sa méthode de travail (réduire la vitesse, passer une seconde fois dans les zones à problèmes) pour optimiser le travail et obtenir un bon compromis débit de chantier/qualité de lit de semence.

Ce système sera proposé à la vente outre-Atlantique pour la saison 2019.

Plus proche de nous, selon la revue allemande Agrar Heute, Case IH travaille à une collaboration avec la société autrichienne Geoprospector GmbH, qui conçoit le Topsoil Mapper. Pour rappel, ce capteur a été présenté par Köckerling au salon Agritechnica. Isobus, cet outil permet de faire varier le travail du sol, mais aussi la profondeur et la densité du semis, par la mesure en direct, de la compaction, du taux d'humidité et de la teneur en résidus végétaux du sol.

Cette collaboration entre Case IH et Geoprostector GmbH comprend l'intégration au catalogue de Case IH du Topsoil Mapper, ainsi que sa distribution et le service en Allemagne, en Autriche, au Benelux, en Bulgarie, en France, en Hongrie, en Moldavie, en Pologne, en Roumanie, en Suisse et en Ukraine.


En relation

Thumbnail
Zapping
Un tracteur Case IH 1455 XL au déchaumage

-> Vous aussi, n'hésitez pas à nous faire part de vos réalisations des travaux de saison

Thumbnail
Zapping
Un tracteur très bien chaussé

-> Vous aussi, n'hésitez pas à nous faire part de vos réalisations des travaux de saison

Thumbnail
Nouveautés
L’Isobus en classe III

Les tracteurs Puma Multicontroller et Puma CVX avec Isobus III bénéficient maintenant du…

Thumbnail
Nouveautés
Y a-t-il un pilote dans le Quadtrac ?

Décidément, CNH n'en finit pas avec les annonces sur les tracteurs autonomes.