Aller au contenu principal
Case IH Axial-Flow 7140

Une moissonneuse-batteuse compacte et performante

L’été dernier, nous avons testé le plus gros modèle des moissonneuses-batteuses de la gamme Axial-Flow 140 du constructeur américain. Équipée d’une barre de coupe de 7,60 m, elle a avalé plus d’une cinquantaine d’hectares de blé.

 

 

L’été dernier, nous avons testé le plus gros modèle des moissonneuses-batteuses de la gamme Axial-Flow 140 du constructeur américain. Équipée d’une barre de coupe de 7,60 m, elle a avalé plus d’une cinquantaine d’hectares de blé.

© G. Coisel

Trois modèles composent la série 140 d’Axial-Flow. Tous bénéficient de plusieurs améliorations depuis leur première présentation en 2014. Ce sont désormais six vis, au lieu de cinq, qui alimentent le nouveau caisson de nettoyage Cross Flow. Celui-ci dispose d’un nouveau dispositif de compensation de dévers jusqu’à douze degrés, utilisant des vérins électriques pour créer les mouvements latéraux des grilles et maintenir le grain sur toute la largeur, même en dévers. La gestion des résidus évolue, avec un changement d'andainage à broyage en trois mouvements contre huit auparavant. Autre amélioration, le fond des vis de grain propre et d’ôtons est en matériaux composite, facilitant leur escamotage pour un nettoyage complet de la machine. Les élévateurs de grain propre et d’ôtons gagnent en capacité et sont repositionnés pour faciliter l’accès aux organes à droite de la machine. Le nouveau système de tension des chaînes est actionné depuis le sol. La cinématique est encore simplifiée en économisant deux courroies. Pour faciliter leur démontage, les grilles des contre-batteurs sont désormais fractionnées en six modules plus légers. En cabine, ces moissonneuses-batteuses troquent leur levier de gammes pour un sélecteur électrique qui accompagne l’arrivée d’une transmission hydrostatique et d’un pont de capacité supérieure. Enfin, le convoyeur gagne en capacité.

 

On aime

Simplicité de la conception/entretien

Perfectionnement des réglages

Débit de chantier dans le « sec »

Accessibilité

On aime moins

Intégrité de la paille en conditions difficiles

Les limites de battage en présence de « vert »

 

 

En action

Qualité du grain comme maître-mot

© M. Portier

Les conditions particulières de 2016, avec des rendements aléatoires, des cultures sales, voire versées n’ont pas rendus la tâche facile à l’Axial-Flow 7140. Dans du blé à 75 quintaux, la vitesse d’avancement idéale avoisinait les 8 km/h, sans nous préoccuper de la paille, verte pour l’année, qui était broyée par la suite. Pour un bon fonctionnement (débit + qualité) la quantité de matière doit être suffisante et régulière. Le rotor tournait à 800 tr/min avec un écartement du contre-rotor de 6 mm en journée et de 3 la nuit. La vitesse des vents atteignait 1 100 tr/min. Quant à l’ouverture des grilles : 14 mm pour la pré-grille, 10 mm pour la supérieure, 9 pour l’inférieure et 12 pour la grille de fin.

 

© G. Coisel

La vidange du grain est rapide. Le débit de la vis atteint 113 l/s. Il faut compter une minute et cinq secondes pour vidanger les 10 570 litres de la trémie. De l’extérieur, l’imposante trémie séduit. Une fois refermée, elle ne dépasse pas le toit de la cabine. Nous avons également apprécié l’extrémité orientable de la vis, idéale à la vidange en roulant.

 

© G. Coisel

Lorsque la paille est broyée, elle est éparpillée de façon homogène sur toute la largeur de la coupe. Lorsque l’on choisit de conserver la paille, il est nécessaire de réduire la vitesse du broyeur. Il suffit d’actionner une molette à crabot, sur le côté droit de la machine, puis d’abaisser la hotte pour confectionner un andain. Force est de constater que la conception de la machine n’est pas idéale pour la paille. Cependant, des astuces existent, comme rendre le battage moins agressif en changeant des contre-rotors, ce qui a une incidence sur le débit de la machine.

 

La gamme

© Case IH

Avec le passage aux normes antipollution Tier 4f (DOC et SCR), les Axial-Flow 5140, 6140, 7140, 7240, 8240 et 9240 ont profité d’un gain de puissance moteur de 13 à 61 chevaux selon les modèles, atteignant respectivement 312, 400, 449, 497, 570 et 634 ch sur la 9240 qui bénéficie d’un bloc Cursor 16 de 15,9 litres. Toutes les machines reçoivent la dernière génération de rotor, redessiné pour convenir à toutes les cultures européennes. Les trois modèles de moissonneuses-batteuses à gros caisson (7240 et plus) peuvent être dotées de nouvelles chenilles (610, 760 ou 865 mm de large) à suspension hydraulique. Les deux gros modèles se différencient par leur capacité de trémie augmentée à 14 400 litres, au lieu de 12 330 litres. L’Américain étoffe également son offre en barres de coupe. Outre le modèle de 12,50 m dans la gamme de coupes 3050 VariCut, la nouvelle offre comprend des coupes à tapis (draper) et des coupes à tablier flexible (6 ; 7,60 ; 9,10 et 10,70 m) pour la récolte de pois et de soja, des coupes à tapis flexibles, des pick-up, pour la récolte des graminées ou bien encore des cueilleurs à maïs jusqu'à 16 rangs.

 

Les détails vus par l'expert

© G. Coisel

:-)  Le Rock Trap est un rouleau hélicoïdal qui tourne plus vite que le convoyeur. Monté en tête de convoyeur, il permet de dirriger les pierres dans le bac et de réguler le flux de matière à l'entrée du rotor.

 

© G. Coisel

:-)  L’accès à l’éparpilleur de menue paille est simplifié par son système de bras escamotant les deux plateaux sur le côté droit de la machine.

 

© G. Coisel

:-)  La casquette de la vis de vidange est orientable. Une option à laquelle on prend vite goût pour optimiser le remplissage des remorques.

 

© G. Coisel

:-)  La trémie ouverte « de type américaine » offre, en plus du design accrocheur, une capacité accrue et un accès simple.

 

© M. Portier

:-(  Le broyeur fait office de tire-paille, au détriment de la qualité de cette dernière.

 

À la loupe

Une conception simple

 

© Case IH

En cabine, les commandes sont regroupées par code couleur sur la console de droite. En plus des boutons d’engagement de la batteuse et de la coupe, sont dispatchés des boutons d’accès direct aux différents réglages essentiels (vitesse du rotor, du ventilateur, écartement des grilles…). Le levier regroupe toutes les commandes liées au battage en cours, en plus de l’avancement et de la vis de vidange. L’écran AFS 700 affiche tous les paramètres de réglage.

 

© Case IH

Dans le principe, le rotor empile les couches de matière, qui vont venir se frotter les unes contre les autres pour séparer le grain de la paille. Dans sa conception, à son extrémité, les pales permettent de changer le sens de translation de la matière (de linéaire à rotatif). Elles agissent également sur le flux d’air qui joue un rôle sur la séparation. La 7140 bénéficie d’un petit tube de rotor et de plus gros plots de différentes tailles, modulables à souhait. Six contre-rotors, de différents diamètres, sont également disponibles et ajustables.

 

© Case IH

Le caisson de nettoyage se dote de six vis de préparation sans fin, qui tournent à la même vitesse. Leur cloisonnement permet de maintenir la matière. Le système de compensation X-Flow corrige le dévers jusqu’à 12°. Il agit sur le cadre de la grille supérieure en lui inculquant des mouvements latéraux en fonction du pourcentage de la pente. Le réglage des grilles est électrique et s’effectue précisément depuis la cabine ou de visu depuis l’extérieur de la machine.

 

Entretien

Facile et complet

© M. Portier

L’entretien courant ne consiste qu’à graisser quatre points accessibles depuis la plateforme, sur le dessus de la machine, pour lubrifier les roulements des courroies principales. On accède au filtre à air via l’échelle d’accès à l’avant droit de la machine. Nous avons apprécié la possibilité de pouvoir nettoyer complètement la machine, en escamotant, depuis le côté gauche de la machine, les trappes de fond d’augets à grain et ôtons.

 

Fiche Technique

Case IH Axial-Flow 7140

Moteur

Puissance maxi : 449 ch à 1 950 tr/min

Cylindrée : 8 800 cm3

Norme et système antipollution : conforme Tier 4f avec DOC et SCR

Transmission

Type : Hydrostatique

Nombre de gammes : 2 + un doubleur

Système de battage/séparation

Type : Rotor « Small Tube »

Type d’entraînement : Mécanique (courroie)

Diamètre et longueur : 762 et 2 790 mm

Plage de vitesse : 250 à 1 150 tr/min

Surface de séparation forcée : 2,78 m2

Système de nettoyage

Largeur du caisson : 1 470 mm

Surface : 6,24 m2

Vitesse du ventilateur : 450 à 1 250 tr/min

Système de retour d’ôtons

Type : retour sur rotor

Trémie/vidange

Capacité : 10 570 l

Vitesse de vidange : 113 l/s

Broyeur de paille et éparpilleur

Nombre de couteaux : 52

Type d’éparpilleur : escamotable à commande hydraulique avec déflecteurs de diffusion réglables en cabine

Barre de coupe

Type : 3050

Largeur de travail : 7,60 m

Dimensions

Capacité des réservoirs à carburant et AdBlue: 950 et 166 l

Hauteur hors-tout : 3,91 m

Longueur hors-tout (sans la coupe) : 7,81 m

Largeur hors-tout (avec les pneus) : 3,94 m

Garde au sol : 49,2 cm

Empattement : 3,82 m

Poids à vide : 17 136 kg

Rayon de braquage : 5,80 m

Monte pneumatique du modèle essayé : 900/60R32 et 600/65R28

Budget

Prix catalogue du modèle essayé au 01/09/2016, sans les options + coupe : 319 740 euros + 49 300 € HT

Pays de fabrication : États-Unis


En relation

Thumbnail
Nouveautés
Réglages automatisés sur les Axial-Flow

En apparence, peu de changements sur la nouvelle gamme de moissonneuses-batteuses à gros rotor…

Thumbnail
Zapping
Que vaut vraiment la moissonneuse-batteuse Case IH Axial-Flow 7140 ?

La moisson approche à grands pas.

Thumbnail
Zapping
Chantier complet de moisson décomposée

-> Retrouver l'article complet "Décomposer la fauche et le battage" sur :

Thumbnail
Entreprises
Case IH nomme un nouveau concessionnaire dans le Loiret

La société KM Agri, créée en mai 2018 et dirigée par Stéphane Malécot, est désormais…