Aller au contenu principal

Massey Ferguson 6715 S Dyna-VT : « Un tracteur stable au champ comme sur la route »

Antoine et Gérard Ollivier, agriculteurs en Gaec à Plénée-Jugon, dans les Côtes-d’Armor, détaillent leurs impressions après une semaine aux commandes du tracteur Massey Ferguson 6715 S de 150 chevaux.

Vu de loin, difficile de deviner que le MF 6715 S est un 4 cylindres, tant son gabarit le rapproche d’un 6 cylindres (7700) avec lequel il partage le pont arrière. Dotée d’un moteur Agco Power 4,9 litres conforme au Tier 4f (DOC + SCR), la gamme 6700 S regroupe six modèles de 120 à 175 chevaux, le plus gros culminant à 200 ch avec le boost. Trois transmissions sont proposées : semi-powershift robotisée à 4 ou 6 rapports sous charge (Dyna-4 et Dyna-6) et variation continue (Dyna-VT), celle du tracteur essayé. Cette dernière s’accompagne d’un circuit hydraulique load sensing de 110 l/min, portée en option à 190 l/min. La capacité de relevage atteint les 9,6 tonnes (7,1 ou 8,1 t pour les deux autres transmissions). Le relevage avant dispose de sa propre ligne hydraulique, complété par un ou deux distributeurs. En cabine, trois niveaux de finition (Essentiel, Efficient et Exclusive) se différencient par les équipements offerts de série ou en option. Profitant du second niveau, le tracteur à l’essai disposait, en option, d’un accoudoir avec joystick multifonction et d’un joystick hydraulique. À noter que la suspension de cabine mécanique peut recevoir en option une régulation active des amortisseurs.

Depuis le salon Agritechnica en novembre dernier, la gamme 6700 S bénéficie d’un nouveau style de capot, de nouvelles couleurs dans l’habitacle et d’un nouveau terminal tactile isobus en option. Homologués 40 ou 50 km/h suivant les versions, les 6700 S reçoivent désormais un freinage double ligne pneumatique de série.

© M. Portier

Les conditions du test

Testé en octobre dernier, ce tracteur a été attelé à une charrue portée 5 corps à largeur variable, puis à un combiné herse rotative-semoir de 3 mètres associé à un tasse-avant. Au transport, il a tracté une remorque de 14 tonnes chargée de maïs grain.

Les plus

Stabilité d’un six cylindres

Maniabilité

Confort de suspension

Gestion moteur/transmission

Les moins

Climatisation

Poids élevé

Surface de l’essuie-glace

Au travail « Capacité de traction et maniabilité »

© M. Portier

Au labour avec la lourde charrue 5 corps réglée en 16 pouces, le tracteur ne montre aucune difficulté. Avec une masse de 900 kg sur le relevage avant, il est très bien équilibré. La très réactive régulation moteur/transmission DTM, régule le régime moteur entre 1700 et 1900 tr/min pour maintenir la vitesse de 9 km/h. Ce gros quatre cylindres ne manque pas de couple. Côté consommation, il n’est gourmand, mais pas particulièrement économe non plus. Le relevage arrière de plus de 9 tonnes est très puissant, vu sa facilité à lever la charrue.

 

© M. Portier

Avec le combiné de semis, la puissance est largement suffisante, mais c’est quand même trop juste pour passer en prise de force 540 Eco. La variation continue est vraiment appréciable pour maintenir à la fois le régime moteur et la vitesse constante. Lors des manœuvres en bout de champ, on apprécie l’inverseur qui est à la fois réactif et progressif. Ce gros quatre cylindres n’est pas handicapé par son gabarit, il braque court, grâce au châssis échancré et au relevage avant bien intégré. Malgré sa hauteur de trois mètres, il serait tout à fait à l’aise au chargeur dans des bâtiments d’élevage.

 

© M. Portier

La suspension du pont avant et celle de la cabine assurent un très bon niveau de confort au transport. À la benne, ce tracteur est aussi stable qu’un six cylindres. Son poids de 7,7 tonnes mesuré se ressent toutefois en termes de nervosité. Bien que la transmission à variation continue soit réactive, le boost de 25 chevaux est le bienvenu pour valoriser le tracteur au transport. Le niveau sonore en cabine se dégrade au-dessus de 1 800 tr/min.

 

© M. Portier

L’attelage arrière donne une impression de robustesse. Tout est bien aménagé, on apprécie les distributeurs avec levier de décompression. Seul reproche, le piton nous semble un peu bas. Cela pourrait s’améliorer avec des pneus en 85.

 

En cabine « Un espace limité, bien optimisé »

© M. Portier

La cabine à six montants ne brille pas par son volume, mais l’organisation de l’habitacle procure un espace suffisant une fois installé au volant. On est à l’aise même avec un passager. La visibilité sur l’avant est dégagée grâce à un capot fin et à un système de dépollution bien intégré au pot d’échappement. L’essuie-glace mériterait de descendre plus bas : il tombe en plein dans l’alignement du tasse-avant. Pour une utilisation au chargeur, la version à toit vitré s’impose. La visibilité de trois quarts arrière est favorisée par la structure à six montants, mais limitée par les ailes très larges. Dans l’ensemble, la finition est satisfaisante, contrairement à la climatisation qui manque d’efficacité du fait de bouches d’aération trop peu nombreuses et mal réparties.

 

© M. Portier

L’agencement des commandes entre l’accoudoir, la console et le montant est une réussite. L’ergonomie est bonne et l’identification simple et rapide. Le joystick n’est pas surchargé, accueillant les fonctions essentielles : transmission, relevage, prise de force, distributeur, régime moteur et séquence de bout de champ. Il est bien complété par le joystick hydraulique qui, en plus de piloter le relevage et un distributeur avant ou deux distributeurs arrière, intègre deux fonctions programmables et les commandes de transmission (vitesse et inverseur). La taille et la position de ce levier semblent idéales pour piloter un chargeur. Il manque en revanche un support pour installer des boîtiers.

 

© M. Portier

Le tableau de bord moderne et bien lisible regroupe l’ensemble des affichages. En l’absence de terminal (disponible en option), l’ordinateur de bord, en bas à gauche, permet le paramétrage de toutes les fonctions du tracteur : transmission, relevage, hydraulique, prise de force… L’organisation des menus et la navigation avec le pavé en croix rendent les réglages assez faciles. Le terminal optionnel n’est pas indispensable… L’inverseur au volant est bien pensé, il permet également de faire varier la vitesse.

 

Entretien « Un compartiment moteur très accessible »

© M. Portier

Après ouverture du grand capot monobloc, tout est accessible sans aucune difficulté. Le filtre à air est implanté à l’avant des radiateurs. Ces derniers sont fixes, mais ils sont suffisamment espacés pour les souffler en totalité. Les filtres à huile et à gazole sont regroupés à gauche du moteur. Du même côté, la caisse à outils est logée dans un compartiment intégré au réservoir de GNR, en bas du marchepied. De l’autre côté, la batterie prend place à l’avant de la cabine sous le pot d’échappement, protégé par un capot plastique à l’ajustement un peu bâclé pour être suffisamment étanche. À gauche du marchepied, on remarque le niveau d’huile de transmission qui est séparée de l’huile hydraulique. intégrée au toit de cabine, une petite trappe permet d’accéder facilement au filtre d’habitacle. Au niveau du pont avant, autant les trois graisseurs regroupés sur le châssis font bonne impression, autant le bloc hydraulique avec la boule d’azote fixé sur la gauche du pont fait bâclé.

Fiche Technique

Moteur

Puissance nominale (ISO TR14396) : 140 ch à 2 100 tr/min

Puissance maxi sans/avec boost : 150/175 ch à 2 000 tr/min

Couple maxi sans/avec boost : 677/745 Nm à 1 500 tr/min

Cylindrée : 4 900 cm3

Norme et système de dépollution : Tier 4f avec DOC + SCR

Capacité d’huile du moteur : 18,5 l

Espace entre chaque vidange : 600 h

Transmission

Type : variation continue Agco

Régime moteur à 40 km/h : 1 450 tr/min

Régimes de prise de force et régime moteur correspondant :

540/540E à 1 867/1 499 tr/min et 1000/1000E à 1 903/1 528 tr/min

Circuit hydraulique

Type : Centre fermé load sensing

Débit et pression : 110 l/min à 200 bars

Volume d’huile hydraulique exportable : 42 l

Nbre de distributeurs arrière de série : 3

Relevage

Capacité maxi aux rotules (av/ar) : 3 200/9 600 kg

Dimensions

Capacité du réservoir (GNR/AdBlue) : 250/30 l

Hauteur hors tout : 3, 01 m

Empattement : 2,67 m

Rayon de braquage mini : 4,75 m

Poids à vide : 5 750 kg

Poids mesuré du modèle essayé avec masse : 7 700 kg

PTAC : 12 500 kg

Monte pneumatique du modèle essayé : 480/70 R28 et 580/70 R38

Prix catalogue (sans option) au 01/12/17 : 144 323 € HT


En relation

Thumbnail
Entreprises
Massey Ferguson nomme un nouveau concessionnaire dans le Gard

Depuis septembre 2018, la nouvelle entité PX Agri distribue les matériels…

Thumbnail
Entreprises
La Somat ouvre un cinquième site dans l’Aisne

La Somat, filiale de la coopérative agricole Noriap, représente Massey Ferguson dans…

Thumbnail
Entreprises
Romet inaugure un libre-service de 240 m² à Vaiges

Inauguré en juin 2018, le site mayennais de Vaiges est désormais au standard des…

Thumbnail
Nouveautés
Le télescopique TH.7030 complète la gamme

Le chargeur télescopique TH.7030 affiche 3 tonnes de capacité et de 6,75 mètres de hauteur de…